Qui est représenté dans La Ronde de nuit ?

La Ronde de nuit originelle compte trente-quatre personnages. Après son transfert au palais de la place du Dam, une bande sur le côté gauche montrant trois personnages a été supprimée. On connaît les noms de dix-huit personnes figurant dans le tableau. Vers 1650, un peintre inconnu a ajouté un écusson portant dix-huit noms à la guérite à l’arrière-plan. En 2009, l’ancien archiviste de la ville S.A.C. Dudok van Heel a reconstitué aussi précisément que possible les personnes représentées et leurs professions. 

 

Des riches archers 

La quasi-totalité des dix-huit archers connus vivaient dans le burgerwijk II, près de la Nieuwe Kerk, et étaient riches ou extrêmement aisés. Ils étaient actifs dans le commerce du tissu, du vin ou le courtage. Le porte-étendard disposait d’un capital d’environ 2 000 florins ; les plus riches (Kemp, Brughman et Bronchorst) possédaient même un capital d’environ 200 000 florins. Le mousquetaire Leijdeckers est une exception ; il mourut le 20 décembre 1640 et laissa derrière lui des dettes importantes. Étant donné que Leijdeckers a été enterré fin 1640 et que le mousquetaire Van der Heede n’est devenu citoyen d’Amsterdam qu’en 1641 (et n’a donc jamais pu être membre de la milice), on peut en conclure que la milice représentée n’a pas posé pour Rembrandt au même moment. Les archers devaient payer à Rembrandt environ 100 florins chacun, le prix variant en fonction de l’emplacement dans le tableau. Il est frappant de constater que 16 personnages ne sont que partiellement visibles, et sont restés anonymes. Ils ont probablement payé Rembrandt très peu ou pas du tout. Cette caractéristique est assez inhabituelle pour un tableau de milice.

 

Le capitaine 

Le capitaine Frans Banninck Cocq (1605-1655) était initialement lieutenant de la compagnie Wijk I, mais en 1639, a succédé à Pieter Reael (1569-1643) comme capitaine de la compagnie Wijk II. 

 

Le lieutenant

Willem van Ruytenburgh (1600-1655) a succédé à Gerbrand Claesz. Pancras (1591-1649) comme lieutenant en 1639. Cette année-là, Pancras a été nommé maire d’Amsterdam. Le lieutenant est habillé de façon plus ostentatoire que son capitaine. 

 

L’enseigne 

Jan Cornelisz. Visscher (1610-1650) porte la bannière de tireur d’élite. Dans la milice, un enseigne doit être issu d’une famille aisée, mais il doit aussi être célibataire. En règle générale, l’enseigne marchait devant les troupes. 

 

Les sergents

Rembrandt a peint deux sergents de compagnie symétriquement à gauche et à droite. Reijer Jansz. Engelen (1588-1651) est assis à gauche sur un mur (fig.). 

 

Les mousquetaires

L’armée d’un fendeur comptait plusieurs hommes armés de mousquets. Six mousquetaires sont représentés dans La Ronde de nuit. À l’origine, ils étaient sept, mais le mousquetaire et marchand de tissus Jan Brughman (1614-1652) est représenté dans la partie du tableau qui a été coupée en 1715.

 

Les rondassiers

Les rondassiers étaient équipés d’un bouclier et avaient pour mission de protéger l’enseigne qui était faiblement armé. Trois d’entre eux ont été identifiés dans La Ronde de nuit : Jan Pietersz. Bronckhorst (1587-après 1666), Harman Jacobsz. Wormskerck (1590-1653). 

 

Les piquiers et le lancier

Trois piquiers dans La Ronde de nuit ont pu être identifiés. À l’extrême droite, le piquier Paulus Harmensz. À droite derrière le mousquetaire Leijdeckers se trouve le piquier Barent Harmensz et Walich van Schellingwou (1613-1653)

 

Le capitaine d’armes et le tambourinaire 

L’homme visible à l’arrière-plan entre Banninck Cocq et Van Ruytenburgh est le capitaine d’armes Jan Adriaensz. Keijser (1594-1664).  Le tambour, Jacob Jorisz. (1591-après 1646), était souvent engagé pour des occasions spéciales et n’appartenait pas à la compagnie. Il porte lui aussi des vêtements datés.

 

Autres personnages

Une figure marquante qui semble avoir été spécialement mise en valeur est la figure féminine à la gauche de Banninck Cocq. Elle est vêtue d’une robe de brocart et d’une capeline à l’épaule. La jeune femme fait penser à une ” zoetelaarster ”, une marchande qui accompagnait l’armée pour vendre des marchandises. Elle est armée d’un pistolet et porte un poulet autour de la taille, suspendu à l’envers à ses jambes. Ce personnage peut être compris plutôt comme une figure symbolique, une personnification de la guilde des fendeurs, car les griffes du poulet font référence à la griffe d’or, l’emblème de la guilde, et le pistolet à la milice. Une autre fille anonyme en bleu est vaguement visible dans son dos. Le garçon à la poudre, avec son casque beaucoup trop grand et sa corne à poudre, ainsi que le chien de rue servent de mobilier, tout comme les membres anonymes de la milice qui sont partiellement visibles entre les personnages.

 

Dutch Wood Artist ;

L’œuvre d’art la plus célèbre du monde à réaliser dans un format en bois de 16m2 !

Jakko va bientôt commencer ce très ambitieux projet.

Suivez ce défi unique sur son site web et sur les réseaux sociaux.

ruytenburgh.jpg.rendition.200.320 ruytenburgh.jpg.rendition.200.320
paulus-schoonhoven.jpg.rendition.200.320 paulus-schoonhoven.jpg.rendition.200.320
leydekkers.jpg.rendition.200.320 leydekkers.jpg.rendition.200.320
de-nachtwacht-detail-3.jpg.rendition.384.614 de-nachtwacht-detail-3.jpg.rendition.384.614
de-nachtwacht-detail-2.jpg.rendition.200.320 de-nachtwacht-detail-2.jpg.rendition.200.320
banninck-cocq.jpg.rendition.200.320 banninck-cocq.jpg.rendition.200.320
zoetelaarster.jpg.rendition.200.320 zoetelaarster.jpg.rendition.200.320